Page précédente   Médias > Jamais sans mom REER ? Le point sur les plans B.
  Imprimer  Envoyer à un ami

Jamais sans mom REER ? Le point sur les plans B.

Mise en ligne : janvier 2012


PROTÉGEZ-VOUS février 2012

Jamais sans mon REER ?  Le point sur les plans B.


Montréal, le 25 janvier 2012
– En cette période de l’année où la promotion des régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) bat son plein, Protégez-Vous a choisi de consacrer son dossier de février 2012 aux plans B. En effet, pour toutes sortes de raisons, certains Québécois préfèrent compter sur d’autres revenus que ceux de leur REER pour profiter pleinement de la retraite.

Le magazine Protégez-Vous de février met en lumière dix idées populaires sur les sources de revenus potentiels à envisager pour la retraite. Si toutes ces idées ne sont pas nécessairement dénuées de sens, il n’en demeure pas moins que certaines sont très risquées, voire carrément à proscrire. C’est pourquoi les planificateurs financiers consultés sont unanimes : le REER constitue encore, à l’heure actuelle, le meilleur moyen d’épargner pour la majorité des gens. Protégez-Vous a répertorié ce tour d’horizon des idées reçues pour la retraite en trois catégories : Pourquoi pas !, Un pensez-y bien ! et Oubliez ça !

Pourquoi pas ! 1) Continuer à travailler ? De nombreuses personnes à la retraite continuent à travailler à temps partiel, que ce soit par choix ou par obligation. 2) Se lancer dans l’entrepreneuriat ? 9,5 % de la population québécoise est actuellement propriétaire d’entreprise. Mais tout le monde n’est pas fait pour gérer une entreprise et rien ne garantit que l’entreprise sera rentable ! 3) Ouvrir un Bed & Breakfast ? C’est une façon de vivre la retraite en restant actif. Il est cependant indispensable d’aimer les contacts et il faut faire preuve d’une grande disponibilité.

Un pensez-y bien ! 1) Compter sur son fonds de pension ? Depuis un certain nombre d’années, il a été démontré à quelques reprises que les fonds de pension ne sont pas coulés dans le béton. Mieux vaut donc ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. 2) Devenir propriétaire loueur ? Ce peut être un excellent revenu d’appoint, mais il ne faut pas oublier de calculer les frais qui s’y rattachent. Certains se rendent compte trop tard que la location ne leur rapporte pas autant que ce qu’ils espéraient. 3) Investir dans une valeur passion ? Il faut du flair, du temps, et surtout des moyens. Ne s’improvise pas collectionneur qui le veut bien !

Oubliez ça ! 1) Vendre sa maison ? Il va falloir se reloger ! Les experts déconseillent généralement d’inclure la vente d’une maison dans les plans de retraite. 2) Faire une hypothèque inversée ? Il s’agit d’une solution de dernier recours, entre autres parce que les frais de gestion sont très élevés. 3) Emprunter pour investir ? L’effet de levier ne convient pas à la plupart des investisseurs et il est fortement déconseillé par la grande majorité des experts consultés. 4) Faire de gros coups à la bourse ? Il s’agit certainement d’une très mauvaise idée pour tous ceux qui sont à l’aube de la retraite. Il ne faut en effet jamais oublier que le gain potentiel est proportionnel au risque !

Conclusion : ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier
REER ou non, une grande conclusion ressort de ce tour d’horizon : il faut éviter de trop concentrer ses actifs au même endroit. Protégez-Vous démontre ici que certaines avenues autres que le REER peuvent s’avérer intéressantes. Néanmoins, les experts s’entendent pour dire qu’aucune de ces options ne doit être considérée comme LA seule source de revenus pour financer sa retraite.
www.protegez-vous.ca/retraitesansreer  

À lire aussi dans l’édition de février 2012 de Protégez-Vous :

ALIMENTATION
•   Étiquetage : La valse des portions. Les assiettes servies au resto sont immenses et les portions suggérées sur les emballages sont minuscules. Guide de survie.
•   Sauces pour pâtes : Et que ça sauce ! La meilleure « sauce à spag » est toujours celle que l’on fait à la maison. Mais certains soirs, c’est vrai que celles du commerce sont attirantes.

TECHNOLOGIE
•   Cinéma maison : Gros son à bon prix. Les systèmes 5.1 et les barres de son conviennent à la plupart des acheteurs. On recommande ici 11 modèles.
•   Technopolis : Pas si super, la Super Balance Virgin. Cette offre semble avantageuse, car elle permet de payer son cellulaire graduellement. Détrompez-vous !

SANTÉ
•   Zoothérapie : Remède de cheval ? La thérapie assistée par l’animal est une discipline relativement nouvelle et mal connue. Conseils pour s’y retrouver.
•   Maux croisés : Détournement de cause. Sans s’en rendre compte, des patients relaient auprès du gouvernement le message de compagnies pharmaceutiques.

HABITATION
•   Humidité : Trouver la source. Pour en finir avec les traces et odeurs de moisissures.
•   Déshumidificateurs : Pas tous pareils. Trois caractéristiques les distinguent : la capacité, l’efficacité et le prix.

FINANCES PERSONNELLES
•   Impôts : À quel saint se vouer ? Conseils pour trouver la perle rare et l’aider à ne rien oublier.
•   Tout bien compté : Avec ou sans comptable ? Ses services semblent coûteux, mais dans une déclaration de revenus, la moindre petite erreur peut coûter encore plus cher !

SOCIÉTÉ
•   Mise au point : Mal préparés pour l’hiver. Les cours de conduite hivernale devraient être obligatoires à l’obtention du permis.
•   Arrière-boutique : Prêt au décollage ! Trop fatigué pour lancer les avions de papier que vous pliez ? Pas de soucis, quelqu’un a inventé une rampe de lancement.

AUTOMOBILE
•   Entretien automobile : Entre bonnes mains. Conseils d’experts pour choisir un établissement de confiance.

www.protegez-vous.ca/fevrier2012

Le magazine Protégez-Vous de février 2012 sera vendu en kiosque à compter du 26 janvier au prix de 5,95 $. Le contenu de cette édition est déjà accessible en ligne pour les abonnés du site Protégez-Vous.ca.Fondé en 1973, le magazine est publié depuis 2001 par Protégez-Vous, un organisme sans but lucratif (OSBL) entièrement indépendant. Voué à l’éducation et à l’information du public en matière de consommation, Protégez-Vous s’autofinance par la vente du magazine et de titres hors série, ainsi que par les abonnements à www.protegez-vous.ca. Protégez-Vous assume la totalité des coûts liés aux activités de rédaction, d’évaluation, de production et de diffusion.

– 30 –

Tous les communiqués